dim 15 juil 2007

Euro - Quelques détails par Margot

15 07 2007
Diffusé dans l'émission du 4,5,6 juin Le 16 mai dernier, la Commission Européenne a annoncé que Chypre et Malte allaient rentrer dans la zone euro le 1ier janvier prochain. Le conseil des chefs d’États et de gouvernements, le conseil européen, doit encore valider cette décision. La zone euro regroupera ainsi 15 membres et plus de 300 millions d’habitants. L’occasion pour Europe n’roll de récapituler l’histoire de la monnaie unique.



Tout d’abord, pourquoi l’euro ? L’explication est d’abord une histoire d’échange : en moyenne, 4 cinquièmes des échanges économiques des pays de l’Union Européenne se font avec d’autres pays membres. Seul un cinquième des exportations et des importations se font avec le reste du monde. Or, quand les entreprises échangent entre elles, elles supportent ce que les économistes appellent un ‘risque de change’. Cela signifie que si on achète 10 kilos de fraises en Espagne à 20 pesetas alors que 20 pesetas valent 10 francs, on achète en réalité pour 10 francs de fraises espagnoles. Mais si achat et livraison sont séparés et qu’entre temps, le cours de la pesetas varie, 20 pesetas peuvent ne plus valoir 10 francs mais 5 francs. On se retrouve alors avec 5 francs de fraises au lieu de dix, soit moitié moins. Tout ça parce que les monnaies sont différentes et que leur cours varie. Imaginez un peu ce que ça donne si au lieu de fraises on achète des voitures ou des ordinateurs.



Selon le livre d’Edgard Pflimlin l’Odysée de l’Euro, un touriste français qui ferait la tournée des grandes villes européennes avec 1000 francs en poche rentrerait chez lui avec moins de la moitié de cette somme sans rien acheter, simplement en changeant son argent de poche à chaque passage de frontière. D’autre part, il était très difficile de se représenter les rapports entre certaines monnaies. Par exemple, mille lires italiennes, valent … 50 centimes d’euros. Pas facile pour les touristes de se repérer !



Mais le but de l’euro n’est pas seulement économique : il s’agit aussi d’avoir un symbole commun à tous les européens. D’ailleurs, les partis souverainistes ou dit « nationalistes » comme Le « mouvement pour la France » ou la « ligue du Nord » italienne proposent de sortir de l’euro pour manifester leur opposition à l’Europe.



En 1972, un serpent monétaire européen est adopté qui limite les fluctuations des monnaies européennes entre elles. Après le choc pétrolier de 1973, on adopte un nouveau système monétaire européen, avec une unité de compte commune, l’écu. Mais l’écu n’avait pas valeur de monnaie d’échange: on ne pouvait pas acheter une baguette de pain en écu. L’euro, lui, est une monnaie à part entière depuis 2002.



Cependant, entrer dans le club euro n’est pas une mince affaire. Les pays doivent d’abord satisfaire aux « critères de Maastricht » ou critères de convergence, adoptés en 1992. Il y a 5 critères, qui portent sur la dette de l’État et le déficit public, sur la maîtrise de l’inflation et sur la stabilité du change et des taux d’intérêt.



Selon les traités de Maastricht, les États membres de l’Union Européenne sont tenus d’adopter l’Euro dès qu’ils respectent les critères de convergence. Cependant, le Royaume Uni et le Danemark ont obtenu une dérogation. Les Suédois, eux, ont décidé de ne pas rentrer par un référendum en septembre 2003.



Pour l’instant, 13 pays européens sont membres « officiels » de la zone euro. L’euro est aussi utilisé dans les petits états à l’intérieur de l’Union Européenne, comme le Vatican, Andorre ou Monaco. Ces 3 états ont d’ailleurs chacun leurs pièces d’euro avec des symboles propres. L’Euro sert aussi de monnaie en dehors de l’Union. Dans les Balkans, on peut payer en euro au Kosovo, placé sous administration de l’Union Européenne depuis janvier dernier, ainsi qu’au Monténégro. Quant aux 10 nouveaux adhérents, après la Slovénie et maintenant Chypre et Malte, le prochain sur la liste devrait être la Slovaquie en 2009.



Pour écouter, ça se passe par !

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.